Les aliments à privilégier en hiver

Avec le changement de température, nos besoins changent également. Certains aliments nous fournissent plus spécifiquement les nutriments, vitamines, minéraux  nécessaires en cette saison.

○Du côté des aromates, le thym est un incontournable. Il prend soin des voies respiratoires tout en ayant un effet stimulant sur l’organisme. On peut le consommer sous forme de tisanes, associé au romarin et à la sauge pour leur effet boostant.

● Usez et abusez des plantes aromatiques telles que le basilic, la coriandre et le cerfeuil qui exercent un effet tonique sur l’organisme.

● Les épices se révèlent également d’un grand soutien pendant l’hiver.

La cannelle possède de très nombreuses propriétés dont celle de stimuler nos défenses. Elle se saupoudre sur les salades, les desserts et peut aussi se consommer en tisane, en association avec du gingembre et du citron par exemple.

On privilégiera la cannelle de Ceylan à celle de Chine qui peut se révéler toxique pour le foie .

Elle est contre-indiquée chez les femmes allaitantes ou enceintes et déconseillée en cas d’ulcère gastrique et de reflux gastrique. Enfin, on la prendra avec précaution en cas de traitement médicamenteux anticoagulant.

D’autres épices comme le curcuma, le poivre et le clou de girofle , la cardamome sont particulièrement indiqués pendant cette période. Ils peuvent également se consommer sous forme d’infusion.

Le gingembre, quant à lui, renferme de merveilleuses propriétés. En plus de son pouvoir antioxydant, stimulant général et anti-nauséeux, il prévient et soulage la toux et les infections des voies respiratoires (par son action expectorante).

N’oublions pas l’ail et l’oignon qui, en plus de leur action bénéfique sur le système cardio-vasculaire, possèdent de puissantes propriétés anti-microbiennes et antibiotiques.

● Avec le miel, la gelée royale et le pollen, les abeilles nous offrent des trésors inestimables qui, par leur action stimulante et protectrice, renforcent nos défenses immunitaires. Choisir un miel issu d’un circuit court ou chez un petit producteur est une garantie de sa qualité.

○ D’autres aliments sont plus spécifiques à la prévention hivernale (ou en traitement également) comme la propolis, le cassis (sous forme de bourgeons) le sureau noir (en gouttes ou en sirop), l’échinacée et l’Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP), ainsi que des plantes dites ‘adaptogènes’ telles que l’éleuthérocoque. Je consacrerai un article complet à ces plantes miraculeuses.